Dette publique de la Grèce

La dette publique de la Grèce en 2018 était de 334 573 millions d'euros représentant 181,1 % du PIB. Elle était en augmentation de 17 088 M€ par rapport à l'année précédente où elle représentait 176,2 % du PIB.

Evolution de la dette publique de la Grèce

Evolution annuelle de la dette publique de la Grèce entre 1995 et 2018 exprimée en millions d'Euros (dette brute consolidée du gouvernement) et en pourcentage du Produit intérieur brut (PIB).

Dans les 23 dernières années de la période observée, le niveau le plus élevé de la dette de la Grèce a été atteint en 2011 où elle avait été de 356 235 M€, tandis que la dette la plus faible a été constatée en 1995 à 100 753 M€. La valeur actuelle de la dette grecque est 0,94 fois en dessous du niveau le plus élevé et 3,32 fois au dessus du niveau le plus bas. En termes de parts du PIB, la meilleure année a été 1998 où la dette représentait 97,4 % du PIB, tandis que la pire année a été 2018 avec une dette pesant 181,1 % du PIB.

La définition de la dette publique est celle donnée par le traité de Maastricht et spécifiée par le Pacte de Stabilité et de Croissance. Elle comprend toutes les administrations publiques, c'est à dire l'administration centrale (Etat), les administrations de sécurité sociale et les administrations locales.

Coût de la dette publique de la Grèce

Evolution des intérêts à payer pour la dette en % du PIB entre 1995 et 2018, en regard de la moyenne de la zone euro (ZE19).

En 2018 le coût de la dette grecque représentait 3,3 points du PIB du pays, soit 1,5 points de plus que la moyenne de la zone euro.

Financement de la dette publique par la Grèce

Evolution des besoins de financement de la dette par la Grèce en % du PIB entre 1995 et 2018 exprimés en % du PIB, et moyenne de la zone euro (ZE19).

En 2018, la capacité de financement de la dette de Grèce représentait 1,1 points du PIB du pays, soit 1,6 points de plus que la moyenne de la zone euro.

Les pays de la zone Euro et leur capacité de financement de la dette en 2018

Classement des pays de la zone Euro en fonction de leur capacité de financement. Un chiffre négatif indique les besoins de financement en pourcentage du PIB (déficit budgétaire), tandis qu'un chiffre positif indique une capacité de financement (excédent budgétaire).