Pour Alexis Tsipras, la Grèce "n'est pas une menace pour l'Europe"

Alexis Tsipras a rencontré François Hollande ce mercredi après-midi à l'Elysée.

Alexis Tsipras a rencontré François Hollande ce mercredi après-midi à l'Elysée.

Objectif: rassurer. Alexis Tsipras a affirmé ce mercredi que la Grèce n'était pas "une menace pour l'Europe". Le nouveau Premier ministre grec a également appelé la France à jouer "un rôle prépondérant, de garant" en faveur de la croissance dans l'Union européenne, lors d'une déclaration conjointe avec François Hollande à l'Elysée. 

Au cours de cette conférence de presse commune, le chef de l'Etat a notamment souligné la "relation de confiance" entre la France et la Grèce. 

 

La Grèce a également proposé ce mercredi à l'UE un plan de réformes et de financement sur quatre ans pour tenter de "garder la tête hors de l'eau". 

"L'Europe est notre maison commune"

Pour Alexis Tsipras, il faut "arrêter cette crise qui s'auto-alimente" par un travail" en commun pour surmonter la crise en Grèce et aider également l'Europe à surmonter la crise". "L'Europe est notre maison commune", a-t-il fait valoir, soulignant que si la Grèce devait "respecter la règle de la cohabitation, [...] tous les pays doivent aussi travailler sur un pied d'égalité" à un "avenir...

Explorez...

Ajouter un commentaire