Grèce : début des entretiens sur la dette entre le gouvernement et l'UE

Des entretiens cruciaux sur la dette grecque, entre le nouveau gouvernement grec d'Alexis Tsipras et le chef de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, ont commencé vendredi en début d'après-midi, a constaté l'AFP.

Les discussions vont porter sur deux sujets : la volonté du nouveau gouvernement grec de voir réduire par ses créanciers (UE, FMI) le montant de la dette du pays, qui atteint 175% du PIB, et la renégociation du plan d'austérité imposé à la Grèce par les mêmes créanciers, en échange de leur aide financière.

M. Djissebloem a été accueilli sur le perron du Palais Maximou, bureau du Premier ministre, par M. Tsipras, souriant.

Le patron des ministres des Finances de la zone euro doit voir également au cours de ces entretiens Yanis Varoufakis, le ministre des Finances, Ioannis Dragasakis, vice-Premier ministre en charge de superviser les négociations, le ministre de l'Economie, Yorgos Stathakis, et Euclide Tsakalotos, ministre adjoint en charge des relations internationales au ministère des Affaires étrangères.

Athènes a indiqué jeudi vouloir obtenir de ses partenaires européens "un accord global durable pour la reconstruction d'une économie sociale...

Explorez...

Ajouter un commentaire