Berlin appelle les Grecs à être «justes» envers les Européens

Angela Merkel ne laissera pas Alexis Tsipras lui faire le coup de l'injustice. La chancelière ne veut pas laisser s'installer l'idée qu'une Europe sans c?ur, et l'Allemagne à sa tête, aurait opprimé le peuple grec. Les Grecs ont fait «beaucoup d'efforts», comme le rappelle sans cesse le gouvernement allemand, soucieux d'encourager Athènes sur la voie des réformes. Mais les Européens aussi, dit-on désormais à Berlin. En aidant financièrement la Grèce, la communauté européenne a déjà prouvé sa solidarité. C'est le nouvel argumentaire que Berlin est décidé à faire valoir pour refuser catégoriquement de renégocier la dette d'Athènes.

Explorez...

Ajouter un commentaire