Mort du chanteur grec Demis Roussos

Demis Roussos sur le scène du Zénith à Paris, le 15 décembre 2006, lors d'un concert organisé dans le cadre de la tournée "Age tendre et têtes de bois" qui réunissait les idoles de la chanson des années 60. | 

Demis Roussos sur le scène du Zénith à Paris, le 15 décembre 2006, lors d'un concert organisé dans le cadre de la tournée "Age tendre et têtes de bois" qui réunissait les idoles de la chanson des années 60. | 

Le chanteur Demis Roussos, ancien membre du groupe de rock progressif Aphrodite's Child, actif de la fin des années 1960 à 1971, avant une carrière solo dans la variété est mort, dans la nuit de samedi 24 au dimanche 25 janvier, dans un hôpital privé d'Athènes (Grèce). L'information a été diffusée par sa famille, lundi 26 janvier, sans précisions sur les causes de sa mort. Il était âgé de 68 ans.

Né le 15 juin 1946 à Alexandrie (Egypte), Artémios Ventouris Rousos avait appris le chant au sein du Ch?ur de l'Eglise orthodoxe grecque d'Alexandrie. Il apprend aussi la guitare, la basse et la trompette. En 1961, sa famille décide de retourner vivre en Grèce et s'installe à Athènes. C'est là que Demis Roussos, qui a pris ce nom d'artiste plus proche des consonances anglo-saxonnes, fait ses débuts, dans des groupes de reprises, dont l'un s'appelle The Idols. D'abord guitariste et bassiste, il se met au chant, voix aiguë, caressante. Il rencontre le claviériste Vangélis Papathanassíou, qui fait partie d'un groupe de jazz The Forminks. Ils vont fonder en 1967 avec le batteur Lucas Sideras et le guitariste Silver Koulouris le groupe Aphrodite's Child.

Aux reprises le...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...