Rizoto domatinia (Rizotto aux tomates cerise)

Ajouter les photos de vos réalisations

Bene, bene, ragazzi ! c’est bien un plat italien, mais les Grecs ne le boudent pas, surtout en période d’été où on cherche à manger léger et on va à la chasse aux calories. Alors, plutôt que de vous épuiser à revendiquer la paternité, regardez plutôt comment, nous les Grecs, on prépare votre risotto aux tomates cerises – allez pour faire honneur à l’Italie appelons ça des pomodorini – et vous trouverez peut-être qu’à la grecque – où les tomates cerises deviennes des domatinia (ντοματίνια) – son goût est encore plus authentiquement méditerranéen.

Portions
Portions
Temps total
35 minutes
Saison
Difficulté
moyen
Temps de préparation: 
5 minutes
Temps de cuisson: 
30 minutes
Ingrédients: 
1 oignon
300 g riz carnaroli (sinon, arborio ou carolina)
300 g tomates cerise (coupées en deux)
700 g bouillon de poulet
100 g parmesan
150 g feta
4 c à s huile d'olive
50 g beurre
  vin blanc
  sel
  poivre
  romarin
  basilic

La recette de Rizoto domatinia pas à pas

Toutes les étapes pour réussir votre Rizotto aux tomates cerise: 
  1. Dans une casserole, faire sauter l’oignon dans un peu d’huile d’olive à feu doux pendant 7-8 minutes
  2. Pendant ce temps, chauffer le bouillon du poulet.
  3. Jeter le riz dans la casserole avec l’oignon et faire revenir aussi pendant 3-4 minutes, le temps que le riz commence à « blanchir ».
  4. Ensuite on y ajoute les tomates cerise et dès qu’elles prennent de la température, on déglace avec un petit verre de vin blanc sec.
  5. Verser ensuite le bouillon. Pas trop mais suffisamment pour couvrir le riz.
  6. On remue jusqu’à ce que le riz absorbe le bouillon.
  7. On rajoute du bouillon, on remue, et on recommence, jusqu’à la cuisson du riz. Comptez un bon quart d’heure mais la meilleure horloge sera votre langue. Goutez régulièrement, on vous a dit, aucun risque avec les calories !
  8. Ouf, c’est (presque) fini ! Retirez du feu, salez, poivrez et ajoutez une noix de beurre. Oui, on ne boude pas les Italiens, mais on ne boude pas les Bretons non plus.
  9. Pour rester quand même avec le soleil du sud, ajouter le basilique, le romarin et le parmesan, puis mélanger délicatement.

Pour dresser l’assiette, parsemer de nouveau de basilique et un peu de romarin, puis terminer – oh trahison ! – à la place du parmesan, par de la feta émiettée.

Notes: 

Tout l’art du rizotto est d’obtenir un résultat crémeux mais avec les grains de riz « al-dente », c’est pourquoi, une bonne qualité de riz est indispensable mais aussi  il faut faire sauter le riz dans l’huile et ne pas le jeter directement dans le bouillon. Et, notre petite touche, c’est de faire déglacer la casserole avec le vin avant d’ajouter le bouillon.

Total de votes : 6

Commentaires

Excellente idée de communiquer des recettes de la cuisine grecque ! Ceci rappelle de merveilleux séjour dans ce beau pays. Merci !!

Ajouter un commentaire