Wolfgang Schäuble

A propos de Wolfgang Schäuble

Wolfgang Schäuble

Wolfgang Schäuble, né le 18 septembre 1942 à Fribourg-en-Brisgau, est un homme d'État allemand membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU). Il est la personnalité de ce parti ayant siégé le plus longtemps au Bundestag, élu depuis 1972 et en devenant le président en 2017.

Directeur de la chancellerie fédérale, il se voit confier par Helmut Kohl, en 1989, le ministère fédéral de l'Intérieur, où il négocie les conditions de la réunification allemande et élabore le projet d'une Europe restreinte au cœur de la future zone euro. Après avoir été victime d'un attentat qui le rend paraplégique, il préside, dans les années 1990, le groupe CDU/CSU au Bundestag puis la CDU elle-même.

Le scandale des caisses noires de la CDU l'oblige à démissionner de la présidence du parti en 2000. Il retrouve le ministère de l'Intérieur en 2005, dans le gouvernement de coalition dirigé par Angela Merkel ; il préconise alors une politique sécuritaire renforcée. Nommé ministre fédéral des Finances en 2009, il défend les politiques de rigueur budgétaire en Europe et œuvre pour la sortie de la Grèce de la zone euro en 2015.

Lire plus dans https://fr.wikipedia.org/wiki/Wolfgang_Schäuble

Contenus relatifs à Wolfgang Schäuble

Wolfgang Schäuble voit la fin du cauchemar grec

Wolfgang Schäuble vient d'être élu président du Parlement allemand. (Mardi 24 octobre 2017) Image: AFP

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble estime que la Grèce est sortie du cauchemar de la crise, après une purge dont il reconnaît qu'il n'aurait pas souhaité l'imposer aux Allemands, dans un entretien à une télévision grecque.

Allemagne : les élections n'apaisent pas les relations avec la Grèce

Angela Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble à Berlin le 19 juillet.

C'est la principale nouvelle que retiendront les Grecs de la campagne électorale en Allemagne : Wolfgang Schäuble, 75 ans, membre du Bundestag depuis 1972 et intraitable ministre des Finances d'Angela Merkel, se représente pour un nouveau mandat.

Le FMI participe pour "la dernière fois" à un programme grec

Le Fonds monétaire international, créancier de la Grèce aux côtés de la zone euro, ne participera plus à un programme de sauvetage grec, a révélé le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble dans un entretien publié samedi par le quotidien grec Ta Néa.

La Grèce pressée d'accepter un accord

Christine Lagarde, directrice générale du FMI, et Wolfgang Schaüble, ministre allemand des Finances. Image: Keystone

La Grèce est pressée d'accepter jeudi un accord avec ses créanciers, zone euro et FMI, prêts à lui verser de l'argent frais pour rembourser des créances urgentes et éviter une nouvelle crise, mais pas à discuter d'un réaménagement de sa dette.

Grèce : ce que l'Eurogroupe et le FMI se sont vraiment dit le 22 mai

"C'est le manque d'investissement qui explique la stagnation de l'économie grecque et pour changer cela nous devons envoyer un signal fort aux marchés", a souligné Euclide Tsakalotos, ministre des Finances grec, à ses homologues européens. (Crédits : FRANCOIS LENOIR)

"Nous sommes très proches de cet accord", déclarait le président de l'Eurogroupe, Jeroen Djisselbloem, le 22 mai, après environ dix heures de discussions entre le FMI et les ministres des Finances de la zone euro sur l'avenir de la Grèce.

La Grèce tient tête à l'UE sur l'allégement de la dette

Euclide Tsakalotos, le ministre des Finances grec Crédits photo : Francois Lenoir/REUTERS

Euclide Tsakalotos l'assume: il a refusé la proposition d'accord de l'Union européenne et du FMI, la semaine dernière «parce qu'il ne mentionnait pas ce qui était sur la table», à savoir l'allégement de la dette publique grecque, qui représente 180 % du PIB.

Grèce : les créanciers s'attaquent enfin à la dette

Grève générale à Athènes pour protester contre les mesures d'austérité, le 17 mai. Crédits photo : LOUISA GOULIAMAKI/AFP

Lâcher du lest. Ce lundi, à Bruxelles, lors de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, l'Allemand Wolfgang Schäuble aura bien plus de difficultés que par le passé à s'opposer frontalement à tout engagement sur un allégement de la dette grecque.

Pages