Matteo Renzi

A propos de Matteo Renzi

Matteo Renzi

Matteo Renzi (prononciation italienne : [matˈtɛo] [ˈrɛntsi]), né le 11 janvier 1975 à Florence, est un homme d'État italien, membre du Parti démocrate (PD) et président du Conseil des ministres du 22 février 2014 au 12 décembre 2016.

Publicitaire de profession, Matteo Renzi s'engage rapidement dans le jeu politique lorsqu'il soutient activement l'économiste Romano Prodi lors des élections parlementaires de 1996 ; élu président de la province de Florence en 2004, il dirige une coalition de centre-gauche, L'Olivier, et, cinq ans plus tard, en 2009, est élu maire de la ville de Florence.

Candidat au secrétariat du PD lors de la primaire de 2012, espérant mener la campagne de la coalition de centre-gauche « Italie. Bien commun » pour les élections parlementaires de 2013, il est cependant défait par le sortant, Pier Luigi Bersani ; un an plus tard, quelques mois après la crise interne vécue par le parti, il est cette fois désigné pour prendre le secrétariat du PD, majoritaire à la Chambre des députés depuis les élections du mois de février, et membre d'une grande coalition gouvernementale alliant la gauche, le centre et la droite.

En 2014, Matteo Renzi obtient, par un vote interne du PD, la démission contrainte du président du Conseil, Enrico Letta. Il lui succède peu après au palais Chigi. Fin 2016, après la victoire du « non » au référendum constitutionnel dont il était le promoteur, il remet sa démission au président de la République. L'année suivante, en 2017, il est réélu secrétaire du PD peu après avoir démissionné de cette fonction.

Il quitte à nouveau la tête du PD après le score historiquement bas obtenu par le parti aux élections générales de 2018, lors desquelles il est cependant élu sénateur.

Lire plus dans https://fr.wikipedia.org/wiki/Matteo_Renzi

Contenus relatifs à Matteo Renzi

Obama commence sa tournée d'adieux à Athènes

Barack Obama dans le bureau ovale. Le président cherche à rassurer les alliés de l'Amérique après l'élection de Donald Trump. © Maison Blanche/Pete Souza

Pour la première fois mardi, Barack Obama sera à Athènes, première étape d'une tournée d'adieux en Europe. Le 44e président des États-Unis avait probablement imaginé une autre tonalité pour ce qui est aussi ce dernier voyage. Mais Donald Trump sera dans tous les esprits.

Sept pays du sud font front à Athènes

Le premier ministre grec Alexis Tsipras avec le président français François Hollande, le 25 août 2016 à la Celle Saint-Cloud (France). Image: Keystone

Les dirigeants du sud de l'UE, dont le Français François Hollande et l'Italien Matteo Renzi, vont tenter vendredi à Athènes de dégager une plate-forme commune pour desserrer le carcan budgétaire européen et soulager la pression migratoire sur la zone, en vue du s

Le dilemme de Matteo Renzi face à la crise grecque

Matteo Renzi, le président du Conseil italien, et Aléxis Tsípras, le Premier ministre grec. - Photo Emmanuel Dunand / AFP

A force de vouloir ménager Berlin et de tout faire pour minimiser l'impact de la crise grecque sur la troisième économie de la zone euro, le chef de file autoproclamé des réformateurs européens s'est autoexclu de la table des négociations entre Athènes et ses créanciers.

Grèce : pourquoi tout le monde est perdant

Editorial du « Monde ». Un sentiment domine au lendemain du sommet de l'eurozone, réuni dimanche 12 juillet à Bruxelles, pour sauver la Grèce de la faillite : l'amertume. Certes, Athènes reste dans la zone euro.

Crise grecque : Matteo Renzi se pose en médiateur

Matteo Renzi et Angela Merkel, le 1er juillet à Berlin. Crédits photo : Michael Sohn/AP

Entre Angela Merkel et Alexis Tsipras, Matteo Renzi se pose aujourd'hui en médiateur. Le premier ministre italien multiplie ces jours-ci ses critiques au binôme Angela Merkel/François Hollande: «Je le leur ai dit. Qu'ils abandonnent le format à deux.

Crise grecque : Matteo Renzi a changé de camp mais pas d'objectif

Matteo Renzi et Alexis Tsipras Crédits photo : OLIVIER HOSLET/EPA/MAXPPP

À trois reprises au cours de la semaine dernière, sans le dire publiquement, Matteo Renzi a essayé de faire revenir Alexis Tsipras à la table européenne. Et jusqu'à mercredi matin, il a tenté d'éviter le référendum.

Pages