Manuel Valls

Contenus relatifs à Manuel Valls

Manuel Valls, un drôle d'allié pour Alexis Tsipras

Manuel Valls et Alexis Tsipras, Premiers ministres respectivement de la France et de la Grèce, se rencontrent à nouveau. Ici au forum de Davos, le 21 janvier 2016.

Manuel Valls est à Athènes, et se rendra en Essonne dès son retour en France vendredi après-midi. Il vient soutenir Alexis Tsipras, qui conduit dans son pays des réformes aussi impopulaires que la loi Travail en France.

Varoufakis et Montebourg, deux trublions anti-austérité à la Fête de la rose

Discours anti-austérité, Europe et poulet de Bresse sont au menu ce dimanche de la Fête de la rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), avec comme invité vedette le bouillonnant Yanis Varoufakis, ex-ministre grec des Finances, aux côtés d'un autre trublion, Arnaud Montebourg.

Un vote sur le plan grec mercredi au Parlement

L'hémicycle de l'Assemblée nationale. Crédits photo : MARTIN BUREAU/AFP

Mercredi dernier, lorsque le gouvernement avait organisé un débat sur la situation grecque au Parlement, plusieurs députés, de droite comme de gauche, avaient réclamé un vote sur le sujet. En vain.

Grèce: un accord sur la table mais les négociations s'enlisent

Alexis Tsipras aux côtés de Jean-Claude Juncker, Francois Hollande et Charles Michel.

Après 15h de tractations, avec Paris, Berlin et Athènes en tête, le résultat "reste incertain" malgré un compromis sur les exigences reclamées à la Grèce pour rester en zone euro. Pour Manuel Valls, un "Grexit" serait un "désastre".

Manuel Valls : un Grexit serait « un désastre »

Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 8 juillet.

Invité de France Inter lundi 13 juillet, le premier ministre, Manuel Valls, a évoqué la négociation sur la crise grecque, toujours en cours à Bruxelles, la qualifiant de « longue mais nécessaire, car il ne s'agit pas seulement de l'avenir de la Grèce, mais de l'avenir de l'Europe ».

Valls défend le maintien de la Grèce dans la zone euro

Manuel Valls a défendu mercredi 8 juillet devant les députés le maintien de la Grèce dans la zone euro, un "enjeu géopolitique de la plus haute importance", avertissant des conséquences "terribles" pour le peuple grec en cas de sortie de la monnaie unique.

La Grèce a jusqu'à minuit jeudi pour convaincre

La Grèce, encouragée par de premiers commentaires positifs, mettait la dernière main jeudi au nouveau programme de réformes avec lequel elle espère convaincre ses partenaires européens de reprendre leur aide financière et de la garder dans la zone euro.

Pages