Le Louvre doit-il rendre la Vénus de Milo à l’île grecque d'où elle a été enlevée il y a 200 ans ?

La Vénus de Milo est parmi les principales attractions du musée du Louvre
La Vénus de Milo est parmi les principales attractions du musée du Louvre

Le maire de l’île de Milos vient de lancer une campagne internationale en ligne pour que, à l’occasion du bicentenaire de la découverte de la Vénus, le Louvre restitue à son île la célèbre statue qui fait la fierté du musée parisien. La statue de la belle Aphrodite a été trouvée en 1820 par un paysan dans un champ de l’île de Milos dans les Cyclades - à l'époque encore sous occupation turc-ottomane -, puis achetée par les officiers de la Marine française pour 400 kuruş dans des conditions pas très claires (1 kuruş = 1/100e de la livre turque ancienne qui, elle, vaut 1 millionième de la livre actuelle, soit, pour la Vénus, un montant de 0,0001196 euros au prix actuel de la livre turque, quoique, pour l’époque, c’était un montant équivalent à un an de salaire moyen).

Oui, Vénus doit rentrer chez elle !
76% (224 votes)
Non, elle doit rester au Louvre
21% (61 votes)
Je ne sais pas
3% (9 votes)
Total des votes : 294

Sondage initié le 16 juin 2017. Actuellement actif.

Commentaires

Photo de Eon

For the come back.

Il me semble tout à fait normal que la Grèce retrouve cette statue qui appartient de plein droit à son peuple. J'ose espérer qu'Elle obtiendra satisfaction.

Ajouter un commentaire

Articles similaires