Kofi Annan présente au Conseil de sécurité son rapport 2004 sur la question chypriote

Recalé une première fois par le Conseil de sécurité précédemment, en raison de divergences de ses membres permanents et non permanents, le Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan, a annoncé qu'il allait présenter à nouveau pour ratification le rapport 2004 sur la question chypriote. Un rapport tout sauf impartial et qui rend surtout compte de la vexation de M. Annan de ne pas avoir réussi à imposer son plan de réunification de Chypre aux Chypriotes-Grecs.

Dans ce rapport qui avait été déjà présenté au Conseil de sécurité le 28 mai 2004, le SG rend responsable la partie greco-chypriote et, personnellement le président chypriote, Tassos Papadopoulos, du rejet au referendum du Plan Annan par la communauté grecochypriote de l'île. M. Annan demande en outre la revalorisation des territoires occupés afin que "les Turco-chypriotes sortent de leur isolement".

Selon des sources diplomatiques, il est peu probable que le rapport soit ratifié encore cette fois, mais ce texte pourrait - éventuellement - être utilise pour faire pression sur la reprise de concertations entre les deux parties à Chypre.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...