Le PIB de la zone euro et celui de l'UE25 en hausse de 0,3%. La Grèce à 1,8%.

Au cours du troisième trimestre 2004, le Produit Intérieur Brut (PIB) de la zone euro et celui de l'UE25 ont augmenté de 0,3% par rapport au trimestre précédent, selon les estimations publiées cette semaine par Eurostat, l'Office Statistique des Communautés européennes. Sur un rythme annuel, si la Grèce affiche un taux honorable de 3,8%, la zone Euro avec une moyenne de 1,8% reste encore loin du taux atteint par son principal partenaire commercial, les Etats-Unis, qui affiche 4% de hausse de son PIB.

Au cours du deuxième trimestre 2004, les taux de croissance avaient été de 0,5% dans les deux zones (Euro et UE25). En comparaison avec le même trimestre de l'année précédente, le PIB de la zone euro a augmenté de 1,8% et celui de l'UE25 de 2,1% après respectivement 2,1% et 2,4% au cours du trimestre précédent.

Au cours du troisième trimestre 2004 et parmi les États membres pour lesquels des données sont disponibles, l'Estonie a enregistré le plus fort taux de croissance ( 1,9%), suivie de la Grèce ( 1, 8%) et de la Lituanie ( 1,5%). Chypre affiche une variation de 0,7%. Des baisses ont été observées au Portugal (-1,2%) et en Irlande ( -0,3%) tandis que le PIB est resté stable en France (0,0%).

La croissance des investissements a été plus rapide que celle de la consommation des ménages, et les importations ont été supérieures des exportations. Au troisième trimestre 2004, la dépense de consommation finale des ménages a augmenté de 0,1% dans la zone

euro et de 0,2% dans l'UE25 ( après respectivement 0, 1% et 0,2% au deuxième trimestre 2004). Les investissements ont progressé de 0,7% dans la zone euro et de 0,9% dans l'UE25 ( 0,3% et 0,6% au trimestre précédent). Les exportations se sont accrues de 1,5% dans la zone euro et de 1,2% dans l'UE25 ( 2,8% et 2,9% au deuxième trimestre 2004). Les importations ont augmenté, quant à elles, de 3,5% dans la zone euro et de 2,9% dans l'UE25 ( 2,5% et 2,7% au trimestre précédent).

Parmi les États membres pour lesquels des données sont disponibles, les taux de croissance de la consommation finale des ménages se sont situés entre -0,4% aux Pays-Bas et 2,1% en Lituanie. La croissance de la formation brute de capital fixe a varié de -1,0% aux Pays-Bas à 7,2% en Lituanie. Les exportations ont augmenté le plus fortement en Grèce ( 6,3%) tandis que Chypre (-6,2%) a affiché la plus forte baisse. Les importations ont particulièrement augmenté en Belgique ( 8,1%) et ont affiché la baisse plus prononcée à Chypre (-6,3%).

Hausse du PIB de 1,0% aux États-Unis et de 0,1% au Japon

Parmi les principaux partenaires de l'UE, le PIB a augmenté de 1,0% aux États-Unis au cours du troisième trimestre 2004 ( 0,8% au cours du deuxième trimestre 2004). La dépense de consommation finale des ménages a augmenté de 1,3% ( 0,4% au cours du trimestre précédent) et les investissements de 1,4% ( 3,1% au trimestre précédent). Les exportations ont progressé de 1,5% et les importations de 1,1% au cours du troisième trimestre

2004 (respectivement 1,8% et 3,0% au trimestre précédent).

Au Japon, le PIB s'est accru de 0,1% au troisième trimestre 2004 ( -0,1% au deuxième trimestre 200 4). La dépense de consommation des ménages s'est accrue de 0,6% ( 0,3% au trimestre précédent ) et les investissements de 0,6% (-1,0% au trimestre précédent). Les exportations ont augmenté de 0,5% ( 3,5% au deuxième trimestre) et les importations de 1,9% ( 1,9% au trimestre précédent).

Par rapport au troisième trimestre 2003, le PIB des États-Unis a augmenté de 4,0% ( 4,8% au trimestre précédent) et celui du Japon de 3,4% ( 4,0% au trimestre précédent).

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire