La Grèce fête Noël dans l'optimisme

athenes noel 2004

Le Parthénon veille sur l'avenue Vassilisis Sophias à Athènes en habits de Noël.

La fête de Noël a été célébrée dans tout le pays et des milliers de citadins qui avaient délaisse les grands centres urbains pour la province et les îles ont repris le chemin leur retour. Des chorales ont chanté les traditionnels Kalanta aux autorités politiques du pays. Des chants qui sont au diapason de l'optimisme des Grecs tel qu'enregistré par un sondage de Kapa Research.

Au palais présidentiel dimanche, le chef de l'Etat, Costis Stephanopoulos a entendu la chorale enfantine du Secrétariat général de la Diaspora qui lui a dédié des chants traditionnels de Noël, tandis que de le Premier ministre, Costas Caramanlis a reçu la chorale des enfants de la police grecque ainsi que la chorale enfantine de la radio-télévision grecque (ERT). Les chefs des partis politiques ont également entendu des chants traditionnels de Noël exécutes par diverses chorales.

Publié samedi par le journal "To Vima", le sondage effectué par la société Kapa Research montre que les Grecs se déclarent optimistes en ce qui concerne l'évolution du pays en 2005, bien qu'ils soient réservés et même pessimistes au sujet des questions économiques et de l'emploi. Les Jeux Olympiques, le changement politique survenu en mars dernier, l'adhésion de Chypre à l'Union européenne, le succès remporte par l'équipe nationale de football au championnat européen 2004 ont conforté les citoyens grecs dans la conviction que l'année 2004 fut bonne pour la Grèce.

En ce qui concerne les événements de politique courante, 61,4% des interrogés sont satisfaits de l'évolution du Sommet européen de Bruxelles, alors que 62% déclarent qu'ils n'auraient pas voté pour l'adhésion de la Turquie. 80,9% se déclarent satisfaits du choix de Carolos Papoulias en tant que candidat à la présidence de la République.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...