Salaire minimum grec

Le salaire minimum en Grèce au 2e semestre 2017 était de 683.76 Euros par mois, valant 792.91(*) Euros en Standard de Pouvoir d'Achat.

Evolution du Salaire minimum en Grèce

Evolution semestrielle du smic mensuel grec entre 1999 et 2017.

Les montants sont indiqués en valeur brute, avant déduction de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales à charge du salarié qui peuvent varier d’un pays à l’autre.

Position du Salaire minimum grec en 2017 dans l'UE et pays associés (en euros/mois)

Niveaux du salaire minimum dans les différents pays de l'Union Européenne au 2e semestre 2017 exprimé en euros.

Les pays suivants (Monténégro, Macédoine, Pays-Bas, Serbie et ) soit ils n'ont pas de salaire minimum garanti soit les données ne sont pas disponibles à ce jour.

La Grèce se trouve en 10e position des pays avec le Salaire minimum le plus élevé dans l'Union européenne. Parmi 32 pays garantissant un salaire minimum, 22 ont un salaire minimum plus petit que la Grèce.

Cependant il faut tenir compte du niveau de vie dans chaque pays pour que la comparaison des smic soit plus juste et, donc, rapporter le salaire minimum au coût de la vie en l'exprimant en "Standards de pouvoir d'achat".

Position du Salaire minimum grec dans l'UE et pays associés (en Standards de pouvoir d'achat/mois)

Niveaux du salaire minimum dans les différents pays de l'Union Européenne au 2e semestre 2017 exprimé en Standards de pouvoir d'achat/mois.

Exprimés en Standards de pouvoir d'achat, les salaires minimum présentent des écarts moins importants entres les différents pays. La Grèce occupe le 12e rang des pays avec le Salaire minimum le plus élevé dans l'Union européenne. 21 pays ont un salaire minimum plus petit que la Grèce.

Exprimé en euros non corrigé du coût de la vie, le salaire minimum le plus élevé (Autriche) représente 0 fois le salaire minimum le plus faible (Albanie). Le salaire minimum grec vaut 0 % du salaire minimum le plus élevé, tandis qu'il est 3.78 fois plus élevé que le plus faible. En tenant compte du niveau de vie, le salaire minimum le plus élevé (Autriche) représente 0 fois le salaire minimum le plus faible (Albanie). Le salaire minimum grec vaut 0 % du salaire minimum le plus élevé, tandis qu'il est 2.22 fois plus élevé que le plus faible.

Si la notion de salaire minimum permet d'avoir une idée sur la rémunération plancher, il est aussi intéressant de savoir quelle est la part des employés rémunérés à ce niveau. La Grèce occupe la 2e place en enregistrant la proportion la plus faible (moins de 3%) de salariés gagnant moins de 105 % du salaire minimum national, derrière l'Espagne (avec moins de 0,2 %). Cette proportion est supérieure à 9,0 % dans huit États membres de l'Union européene ayant fixé un salaire minimum, à savoir en Slovénie (19,2 %), en Lituanie (13,7 %), en Lettonie (11,8 %), au Luxembourg (10,2 %), en Pologne (9,9 %), en France, en Irlande et en Croatie (9,2 % dans ces trois derniers pays). Dans les 11 États membres de l’Union restants, la proportion de salariés gagnant moins que ce montant était comprise entre 2,0 % et 4,7 % (dernière enquête Eurostat sur la structure des salaires, oct. 2010).