Traduction "hymne de l'amour" en grec pour tatoo, merciii

3 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo

Bonjour,
Je souhaite me faire tatouer un texte ancien de la bible corinthienne, et je souhaite le tatouer dans la langue d'origine. C'est assez sérieux, définitif, donc si vous êtes sûr de pouvoir m'aider je vous remercie mille fois et je vous fais pleins de bisous
L'idée c'est que si un grec lit mon tatoo, qu'il comprenne, c'est pas forcément du mot pour mot comme les traductions franco-anglais erronées, mais bien évidemment la signification doit rester la même, en essayant au max d'utiliser les mêmes mots quant français, qui ont individuellement leur importance
Sous cette forme "Η αγάπη είναι καλή" l'alphabet grec ancien
Si c'est possible j'aimerai bien respecter la ponctuation, majuscule, minuscule
Je suis exigeante, je sais...
Voici le texte:
"L’Amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est point envieux; l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. 13:4-8 "
J'avoue c'est un peu culcul mais je trouve que c'est une belle idéologie de l'amour
Je vous envoi bcp d'amour et merci d'avance pour votre aide
Barbara

photo de iNFO-GRECE
Il n’y a pas de traduction en

Il n’y a pas de traduction en grec de ce texte puisque ce texte est déjà une traduction depuis l’original qui, lui, est en grec comme l’ensemble des écrits du Nouveau Testament. Ensuite, il n’existe pas de bible corinthienne. Ce que vous appelez « bible corinthienne » sont probablement les deux Lettres, dits « épitres » dans le jargon de la Bible, que l’Apôtre Paul a adressé à l’église (communauté chrétienne) de Corinthe qu’il avait fondé quelques années auparavant.  Ces Epitres font partie du Nouveau Testament de la Bible. Votre texte est un extrait du 1er Epitre aux Corinthiens écrit vers l’an 55, plus précisément les versets 4 à 8 du chapitre 13 de l’épitre, comme vous mentionnez vous-même dans votre message. Vous avez raison d’être exigeante surtout pour un texte qui doit être tatoué qui plus est de cette taille, mais mieux vaut savoir d’où il vient et en quoi il consiste. Si en plus vous n’êtes pas convaincue du sérieux du texte (si, comme vous dites, vous le trouvez cucul), peut-être mieux vaut réfléchir par deux fois avant de se le faire tatouer.

« L'hymne de l'amour » écrit en Majuscules dans le Codex Sinaiticus (CodexSinaiticus.org), un des plus anciens manuscrits datant du 4e siècle.

Concernant la ponctuation, majuscules, etc., il est impossible de suivre une règle précise puisque les anciens textes étaient écrits toute en capitales sans ponctuation, sans accentuation et sans même d’espace entre les mots ! Vers le 4e siècle on passe des onciales (majuscules) à l’écriture cursive et ce n’est que vers le 9e siècle que l’on commence à écrire en minuscules issues de l’écriture cursive.

Extrait du Codex Sinaiticus montrant les nombreuses annotations dans la marge

Des écrits de la Bible nous n’avons quasiment aucun texte d’origine mais des copies réalisées sur les papyrus et les parchemins tout au long de l’histoire par des « secrétaires » hébraïques (pour l’Ancien Testament) puis des premiers chrétiens et ensuite des moines. Ces copies qui parfois peuvent comporter des variations suivent l’évolution de l’écriture. La ponctuation avait des usages différents selon les époques. Au début de l’écriture grecque le point, par exemple, lorsqu’il était employé, servait à séparer les mots et non les phrases, comme c’est le cas aujourd’hui. Donc impossible de vous donner une ponctuation précise et fidèle au texte de l’origine.

Exemple d'écriture cursive en minuscules avec ce manuscrit de l'Epitre de Jacob datant du 12e siècle.

Enfin, le sens de ce texte,  même s'il est connu comme "Hymne de l'amour", il peut concerner selon les interprètes et les traducteurs, l’amour dans le couple, l’amour du prochain, l’amour de Dieu, voire, la charité !

Ce n’est donc que sous toutes réserves que nous vous indiquons le texte grec original dans le système polytonique qui correspond à votre phrase. Tout usage que vous en feriez est, comme on dit, à vos risques et périls. Nous ne faisons que vous apportez un modeste éclairage dans ce que vous cherchez et déclinons toute responsabilité.

[13.4] L’Amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est point envieux; l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil, [13.5] il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, [13.6] il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; [13.7] il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. 

[13.4] Ἡ ἀγάπη μακροθυμεῖ, χρηστεύεται, ἡ ἀγάπη οὐ ζηλοῖ, ἡ ἀγάπη οὐ περπερεύεται, οὐ φυσιοῦται, [13.5] οὐκ ἀσχημονεῖ, οὐ ζητεῖ τὰ ἑαυτῆς, οὐ παροξύνεται, οὐ λογίζεται τὸ κακόν, [13.6] οὐ χαίρει ἐπὶ τῇ ἀδικίᾳ, συγχαίρει δὲ τῇ ἀληθείᾳ· [13.7] πάντα στέγει, πάντα πιστεύει, πάντα ἐλπίζει, πάντα ὑπομένει.

[13.8]  Ἡ ἀγάπη οὐδέποτε ἐκπίπτει. εἴτε δὲ προφητεῖαι, καταργηθήσονται· εἴτε γλῶσσαι, παύσονται· εἴτε γνῶσις, καταργηθήσεται.

Notes : les numéros ne font pas partie du texte, c’est seulement pour vous repérer dans les versets. Par ailleurs vous mentionnez 13:4-8, mais le 8e verset ne figure pas dans votre texte français.  

profil sans photo
Bonjour, merci pour toutes

Bonjour, merci pour toutes ces infos, c'est vrai que je n'ai pas une très grande culture biblique et du grec, je me perds dans le flot d'informations du net. C'est important pour moi de comprendre l'origine des choses.
Je suis totalement convaincue du sérieux du texte, ce qui me gène c'est sa popularité qui le rend cliché . C'est pour cela que je veux lui rendre sa profondeur, en plus du côté esthétique. J'ai bien conscience des responsabilités, ce n'est pas mon premier et j'y réfléchis depuis plus de 5ans. J'étais surtout à la recherche du texte grec original dans le système polytonique . Mais la version du Codex Sinaiticus est très intéressante. J'ai trouvé mon bonheur et je vous en remercie.

Ça pourrait aussi vous intéresser...