Γιάννης Πλούταρχος + KINGS : Όσο θα λείπεις - Oso Tha Leipeis, critique, paroles et traduction

1 contribution / 0 nouveau(x)
photo de iNFO-GRECE
Γιάννης Πλούταρχος + KINGS : Όσο θα λείπεις - Oso Tha Leipeis, critique, paroles et traduction

Bon, Yannis Ploutarchos nous a habitués à beaucoup mieux, mais on fait avec ce qu’on a. Puis, sa dernière chanson « Oso mou leipeis » fait un tabac en Grèce, difficile de ne pas en parler. Une rencontre entre un chanteur de variétés populaire et les étoiles montante d’un groupe de rap local, bcbg comme il faut. Eh oui, en Grèce tout est possible quand il s’agit de remplir le tiroir-caisse d’ EMI-Universal et de la boite de nuit où Ploutarchos et King se produisent durant la saison hivernale. La recette est simple : un bon styliste, un clip décalé tourné dans un asile psy avec Ploutarchos en médecin qui fera sûrement le buzz sur les réseaux sociaux ; ajoutez quelques gros plans sur la « nana » amouro-boudeuse des Kings et le tour est joué. Embarqués sur le rythme boum-boum, vous ne remarquerez rien des paroles archinulles de la chanson, d’ailleurs pourquoi se fatiguer à chercher des mots dans un dictionnaire puisque la musique est du même ordre : adressée aux cœurs brisés prêts à avaler n’importe quoi pour adoucir la peine d’une séparation amoureuse (en grec on les appelle καψούρες ou καψουρεμένοι). Puis plus c’est simple, plus c’est facile à retenir et à fredonner. Attention, contagieux, mais vous êtes prévenus ;)

Le vidéo clip de "Oso tha leipeis", réalisé par Βαγγέλης Τσαουσόπουλος

Chant : Yannis Ploutarchos & Kings
Musique : Teo Tzimas
Paroles : Dimitris Mperis | Giannis Roussounelos

Paroles - Lyrics : Oso tha leipeis / Όσο θα λείπεις

Έναν κόσμο χωρίς το άγγιγμά σου
δεν μπορώ να σκεφτώ.
Αν δε νιώθω τα δυο σου τα χείλη
για ποιο λόγο να ζω.
Η καρδιά μου κομμένη στα δύο
μα εγώ είμαι εδώ...
περιμένω την ώρα που θα'ρθεις
να σου πω Σ'αγαπώ.

Όσο θα λείπεις εγώ θα πεθαίνω
Δεν έχει σβήσει η δική σου φωτιά.
Κι αν έχεις φύγει εγώ περιμένω
Ένα φιλί σαν την πρώτη φορά.
Όσο θα λείπεις εγώ θα πεθαίνω
Δεν έχω μάθει σε άλλη αγκαλιά.
Κι αν έχεις φύγει εγώ περιμένω
Ποτέ καρδιά μου δεν είναι αργά.

Όσο θα λείπεις τόσο το κορμί θα σε ζητάει
Η λογική μου σταματά μα η καρδιά χτυπάει.
Και όλο με ρωτάει που'ναι εκείνη που αγαπάει
Γιατί να είναι αλλού ποια χείλη να φιλάει.
Το χρόνο θέλω πίσω...πίσω να τον γυρίσω
Τόσα λόγια που μου έταξες να σου θυμίσω.
Όσο θα λείπεις με μισή καρδιά πονάω
Και με μισή καρδιά εσένα θα αγαπάω.

Πόσο γρήγορα φεύγουν οι μέρες
και εσύ πουθενά.
Διψασμένα τα χείλη γηρεύουν
τα δικά σου φιλιά.
Αναμνήσεις γυρνούν στο μυαλό μου
τόσα λόγια γλυκά.
Να γυρνούσα το χρόνο για λίγο...
να σε πάρω αγκαλιά.

Χιλιάδες αναμνήσεις γυρνάνε στο μυαλό μου
Με κάνουν να παλεύω με τον εαυτό μου
Κι αν είσαι λάθος η σωστό αν φταις εσύ αν φταίω εγώ
Πάλι εσένα θα αγαπώ.

Oso tha leipeis / Όσο θα λείπεις : traduction française

Un monde sans ton toucher
je ne peux le penser.
Si je ne sens pas tes deux lèvres
Pour quelle raison je vivrai ?
Mon cœur en deux coupé
mais moi je suis ici...
à attendre ton arrivée
pour te dire Je t'aime.

Tant que tu n’ seras pas là, moi je mourrai
Ton feu à toi ne s’est pas éteint.
Et si tu es partie,  moi j’attendrai
Un baiser comme la première fois.
Tant que tu me manqueras, moi je mourrai
Je ne sais pas être dans d'autres bras.
Et si tu es parti,  moi j’attendrai
Jamais mon cœur il n’est trop tard.

Tant que tu n’seras pas là, mon corps te demandera
Ma logique s’arrête mais le cœur toujours bât.
Et il me demande sans arrêt, où est-elle celle qui t’aime
Pourquoi est-elle ailleurs, quelles lèvres qu’elle baise ?
Je veux remonter le temps, revenir  en arrière
Tous les mots que tu m’as promis, pouvoir te rappeler.
Tant que tu n’seras pas là, mon cœur battra qu’à moitié
Et avec une moitié du cœur je t’aimerai.

Que les jours passent vite
mais, toi, nulle part.
Les lèvres assoiffées cherchent
tes baisers.
Des souvenirs tournent dans mon esprit
tant de mots si doux.
Si je pouvais le temps remonter un peu...
pour te prendre dans les bras.

Des milliers de souvenirs tournoient dans mon esprit
Elles me font me battre avec moi-même.
Et si tu as tort ou tu es correcte
Que ce soit de ta faute ou de la mienne
C’est encore toi que j’aimerai.

Ça pourrait aussi vous intéresser...