« Zorba », Kazantzaki / Bouvron

Type d'évènement: 

L'adaptation du roman de Nikos Kazantzaki par Eric Bouvron, « Molière » du spectacle du théâtre privé sous sa précédente création Les cavaliers.

Nous sommes dans les années 1920. Après plus de trois cents ans de rébellion contre l’occupation turque, la Crète retrouve petit à petit son indépendance. Nikos, un auteur de 40 ans, basé à Athènes, obsédé par ses livres et l’écriture, est déchiré entre son travail et sa soif de vivre pleinement. Il loue une mine délabrée en Crète pour vivre « la vraie vie » parmi les ouvriers et les gens ordinaires. Il rencontre et embauche un homme de 65 ans, venant de la Grèce du Nord, Alexis Zorba. Une fois arrivés en Crète, ils sont accueillis par Capitaine Mavrandoni, le chef du village et gardien des us et coutumes crétoises.

Ils font connaissance avec une française Madame Hortense, une ancienne chanteuse de cabaret qui, une fois la révolution terminée, a été abandonnée par les amiraux des quatre grandes puissances qui se partageaient ses charmes. Pour supporter la vie parmi ces « sauvages Crétois », elle s’accroche à son passé glorieux. Elle retrouve un peu espoir grâce à Zorba. Les affaires ne vont pas comme Nikos l’espérait. Pour compliquer les choses, une jeune veuve, qui refuse d’épouser le fils de Mavrandoni, montre son attirance envers l’étranger venu du continent.

« Lorsque j’avais 18 ans, ma mère a chuchoté à mon oreille le nom de Zorba pour ouvrir une fenêtre à mes yeux pour voir le monde. Il m’a fallu 30 ans avant que, enfin, j’écoute et j’ouvre la porte de la bibliothèque de Nikos Kazantzaki, l’auteur de ce chef d’œuvre philosophique et universel, Zorba.

C’est une histoire qui parle de nous. Un miroir de notre existence fragile. Et en même temps un compas et un guide de comment vivre et accepter de Vivre, avec un V majuscule, cette vie éphémère. Zorba est une bible.

Dans mon adaptation, j’ai choisi de mettre l’accent des actions des personnages principaux sur le thème de la femme. À travers ce thème, je tente d’extraire l’essence des autres thèmes principaux : la vie, la mort, la religion, la politique, les traditions, l’homme, la femme, l’âge… que Kazantzaki avait besoin d’exprimer… de sublimer.

Plus encore, c’est une histoire, une histoire amusante, où la musique, la danse, la comédie et la tragédie se mêlent pour nous embarquer sur un voyage.
Un voyage à l‘île historique de Crète,
un voyage dans l’immense univers de Kazantzaki,
un voyage vers notre intérieur profond. »
Eric Bouvron

D'après l'œuvre de Nikos Kazantzaki
Libre adaptation et mise en scène : Eric Bouvron
Avec : Moussa Maaskri, Eric Bouvron, Isabelle Andréani, Alexandre Blazy,Vanessa Krycève et Katerina Fotinaki
Musique originale : Katerina Fotinaki

Avez-vous été à cette manifestation ? Partagez vos photos avec la communauté !

Total de votes : 0
Dates et Lieux: 
à 17:15 Du Vendredi, 06 juillet 2018 au Dimanche, 29 juillet 2018 chaque jour sauf Lundi, 16 juillet 2018.
Prix: 
de 15 € à 22 €

Écrire votre avis

Articles similaires