Turquie

Turquie en quelques dates

29 mai 1453

Constantinople tombe entre les mains des Turcs ottomans conduits par le sultan Mehmet II. L'empereur Constantin Palaiologos (Constantin XI) meurt dans les combats sur les remparts de la ville.

1 juil 1570

Sur ordre du sultan Sélim II, dit L'Ivrogne, les Turcs débarquent à Larnaka. C'est le début de l'invasion de l'île de Chypre.

9 sep 1570

Les Turcs, débarqués depuis le 1er juillet au port de Larnaka, s'emparent de Nicosie (Lefkosia), capitale de Chypre, massacrant au passage 20.000 civils. L'île va plonger trois siècles durant dans la misère et la soumission à l'empire ottoman.

1 aoû 1571

Le port de Famagouste (Ammochostos, Chypre) qui avait resisté depuis un an à l'invasion turque tombe. Le gouverneur vénitien Marc-Antoine Bragadino (Bragadin) est empaillé à Istamboul !

7 oct 1571

Bataille de Lépante, près de Corinthe. La flotte espagnole, répondant à l'appel du pape Pie V pour délivrer Chypre des Turcs, vient au sécours de la République de Venise, souveraine alors de Chypre. 100.000 hommes se rangent dans chaque camp et 213 galères espagnoles et vénitiennes affrontent 300 vaisseaux turcs.

19 déc 1797

La police autricienne arrête à Trieste le héros et visionnaire de la Révolution grecque, Rigas Feraios Velestinlis, avant que celui-ci ait le temps de demander protection auprès du consul français.

24 juin 1798

Les Turcs étranglent le précurseur du Soulèvement grec Rigas Velestinlis (Feraios) et ses 7 compagnons et jettent leurs corps dans le Danube, à Belgrade.

14 sep 1814

Nikolaos Skoufas, Emmanuel Xanthos, tous deux âgés de 42 ans, et Athanassios Tsakalov, 26 ans, se réunissent à Odessa et fondent la Filiki Etaireia, signifiant Société amicale, une organisation secrète pour débarrasser la Grèce du joug ottoman.

25 mar 1821

Le métropolite du vieux Patras, Germanos, donne le signal du soulèvement contre l'occupation turque et l'empire ottoman. C'est le début d'une guerre de Liberation qui conduira à la Grèce libre d'aujourd'hui. Jour de Fête nationale.

23 avr 1821

Athanassios Diakos tombe entre les mains des Turcs après avoir défendu avec une poignée d'hommes le pont d'Alamana, près des Thermopyles, face à l'imposante armée d'Omer Vryoni.

9 juil 1821

Kuchuc Mehmed, gouverneur de Chypre, ordonne l'exécution de 486 chrétiens, dont 4 évêques et l'archevêque Kyprianos.

30 mar 1822

Débarquement de la flotte turque sur l'île de Chios, en ce jour de Jeudi Saint, et début d'un massacre qui va durer 15 jours, soulevant l'indignation à l'Occident.

3 mar 1827

Grande victoire de Georgios Karaïskakis sur les Turcs lors de la bataille de Keratsini, à l'entrée Est du Pirée où il s'était barricadé avec 1000 hommes et 100 chevaliers en vue de défendre l'Acropole. Il fut attaqué par Kioutachis en tête de plusieurs milliers d'hommes, 300 chevaliers et des canons.

23 avr 1827

Georgios Karaïskakis, héros de l'Indépendance, succombe à ses blessures au lendemain d'un accrochage avec les Turcs à Neo Faliro.

6 juil 1827

Première intervention diplomatique pour mettre fin au soulèvement des Grecs : l'Angleterre, la France et la Russie signent les accords tripartites de Londres qui dictent au Sultan de l'Empire Ottoman d'accepter la fondation d'un Etat grec. Le refus de la Turquie de s'y plier conduira à la bataille de Navarin.

Pages