Soulèvement grec en quelques dates

27 avr 1748

Naissance à Smyrne (actuelle Ismir en Turquie) de Adamantios Koraïs (†1833), humaniste et initiateur d'une langue grecque moderne "purifiée", la katharevousa, il milita pour la guerre de libération de la Grèce contre l'occupation turcottomane.

11 mai 1771

Naissance dans une prison à Constantinople de Laskarina Pinotsis ou Kountouriotis (dite Bouboulina d'après le nom de son second époux Dimitris Bouboulis), armatrice et héroïne de la guerre d'Indépendance grecque.

22 jan 1788

Naissance à Londres de Lord Georges Gordon Byron, poète romantique, grand voyageur et épris de passion pour la Grèce ; il fut un héros de l'Indépendance grecque.

24 mai 1788

Adamantios Koraïs arrive à Paris où il assiste aux évènements de la Révolution française qui inspireront son engagement pour le soulèvement du peuple grec contre l'Empire ottoman.

19 déc 1797

La police autricienne arrête à Trieste le héros et visionnaire de la Révolution grecque, Rigas Feraios Velestinlis, avant que celui-ci ait le temps de demander protection auprès du consul français.

24 juin 1798

Les Turcs étranglent le précurseur du Soulèvement grec Rigas Velestinlis (Feraios) et ses 7 compagnons et jettent leurs corps dans le Danube, à Belgrade.

10 nov 1801

Naissance de Samuel Gridley Howe, à Boston, dans le Massachusetts. Epris par l'exemple de Byron, il rejoignit la Révolution grecque en 1824.

13 déc 1803

Cinq Souliotes révoltés contre l'occupation turc-ottomane, réfugiés sur une place forte à Kougki avec le moine Samuel, sont encerclés par l'armée turc-albanaise d'Ali. Plutôt que de se rendre, le moine Samuel met le feu à la poudre et entraîne dans la mort des assiégés des dizaines de leurs poursuivants.

14 sep 1814

Nikolaos Skoufas, Emmanuel Xanthos, tous deux âgés de 42 ans, et Athanassios Tsakalov, 26 ans, se réunissent à Odessa et fondent la Filiki Etaireia, signifiant Société amicale, une organisation secrète pour débarrasser la Grèce du joug ottoman.

31 juil 1818

Décès à Constantinople de Nikolaos Skoufas, un des fondateurs de Philiki Etaireia et inspirateur de la Grande Idée.

12 avr 1820

Alexandros Ypsilandis devient le chef de Filiki Etaireia (la Compagnie Amicale), la société secrète qui a préparé le soulèvement des grecs contre l'occupant ottoman.

3 mar 1821

Fondation en Moldovalachie de Ieros Lochos (le Peloton Sacré) par Alexandros Ypsilantis.

23 mar 1821

Theodoros Kolokotronis et Petrobeïs Mavromichalis, à la tête de 2000 guerriers Maniates, encerclent la ville de Kalamata obligeant les occupants turcs de se rendre dès le lendemain.

25 mar 1821

Le métropolite du vieux Patras, Germanos, donne le signal du soulèvement contre l'occupation turque et l'empire ottoman. C'est le début d'une guerre de Liberation qui conduira à la Grèce libre d'aujourd'hui. Jour de Fête nationale.

23 avr 1821

Athanassios Diakos tombe entre les mains des Turcs après avoir défendu avec une poignée d'hommes le pont d'Alamana, près des Thermopyles, face à l'imposante armée d'Omer Vryoni.

8 mai 1821

Dans la bataille de Gravia, Odysseas Androutsos en tête d'une centaine de guerriers fait plier la puissante armée d'Omer Vryoni.

19 juin 1821

Les Grecs perdent la bataille de Dragatsani en Valachie face aux Turcs. Alexandre Ypsilantis conduisant les bataillons grecs de Fyliki Etaireia (Φιλική Εταιρία / l'hétairie amicale) et les nombreux soutiens Roumains totalisait dans les 8.000 combatants. Le bataillon sacré (Ιερός Λόχος / Ieros Lohos) conduit par Nikolaos  Ypsilantis subit des lourdes pertes.

24 juin 1821

En represailles au soulèvement des Crétois, les Turcs décapitent le métropolite de Crète Gerasimos Pardalis et cinq autres évêques à Herakleio.

14 jan 1822

Les Turcs enfermés dans le fort d'Acrocorinth se rendent à Dimitrios Ypsilantis et Theodoros Kolokotronis au terme de neuf mois de siège.

26 juil 1822

Theodoros Kolokotronis en tête de 2.500 guerriers détruit l'armée de 25.000 Turcs de Mahmoud Pacha Dramali, dans le passage de Dervenakia, entre Argos et Corinthe.

18 avr 1824

Décès de Lord Byron à l'âge de 36 ans. Le poète britannique, grand philhellène, se démène pour aider les assiégés de Messolonghi où il attrape la fièvre des marais.

21 fév 1825

Création du Comité grec de Paris ou Société philanthropique en faveur des Grecs, organisation de soutien à l'insurrection des Grecs contre les Turc-ottomans. Chateaubriand, La Fayette, Sebastiani, de Broglie, Laffitte et bien d'autres en seront membres ainsi que Koraïs, Fotilas, Schinas côté grec.

26 déc 1825

Début du deuxième siège de Messolonghi par le gouverneur d'Egypte de l'Empire Ottoman, Ibrahim Pasha.

3 mar 1827

Grande victoire de Georgios Karaïskakis sur les Turcs lors de la bataille de Keratsini, à l'entrée Est du Pirée où il s'était barricadé avec 1000 hommes et 100 chevaliers en vue de défendre l'Acropole. Il fut attaqué par Kioutachis en tête de plusieurs milliers d'hommes, 300 chevaliers et des canons.

14 avr 1827

L'Assemblée Nationale de Troizina (Trézène) désigne Ioannis Kapodistrias - jusqu'alors ministre des Affaires étrangères de l'Empire russe - premier gouverneur du jeune Etat grec.

23 avr 1827

Georgios Karaïskakis, héros de l'Indépendance, succombe à ses blessures au lendemain d'un accrochage avec les Turcs à Neo Faliro.

6 juil 1827

Première intervention diplomatique pour mettre fin au soulèvement des Grecs : l'Angleterre, la France et la Russie signent les accords tripartites de Londres qui dictent au Sultan de l'Empire Ottoman d'accepter la fondation d'un Etat grec. Le refus de la Turquie de s'y plier conduira à la bataille de Navarin.

20 oct 1827

Bataille de Navarin. La coalition anglo-franco-russe détruit la flotte turco-égyptienne d'Ibrahim Pasha au large du port grec de Navarin, dans le Péloponnèse.

3 fév 1830

Trois ans après la destruction de la flotte turc-ottomane et egyptienne à Navarin, les représentants de Russie, de France et de la Grande-Bretagne signent le protocole de Londres relatif à l'indépendance de la Grèce, premier acte de naissance du nouvel Etat grec.

3 fév 1830

Le sultan Mahmoud II reconnaît l'indépendance de la Grèce selon le protocole de Londres. Le nouvel Etat grec est composé du Péloponnèse, de la région d'Athènes et des îles Cyclades.

5 aoû 1832

Dimitrios Ypsilantis, chef des armées grecques pendant le soulèvement national contre les Turcs, puis Président du Parlement, décède à Nauplie (Nafplio) à l'âge de 38 ans des suites d'une dystrophie myotonique.

6 avr 1833

Décès, à Paris, à l'âge de 85 ans, de Adamantios Koraïs, humaniste, figure de la renaissance de la littérature grecque moderne, et militant de la guerre de l'indépendance grecque. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse.

10 nov 1848

Décès de Ibrahim Pasha l'Egyptien, à l'âge de 59 ans, réputé pour la répression féroce de la Révolution grecque, à Messolonghi et dans le Péloponnèse.

1 avr 1854

Le colonel de l'armée grecque Tsamis Karatassos se déclare "général de Macédoine" et donne le départ du soulèvement grec en Chalcidique contre l'occupant turc.

9 nov 1866

L'holocauste de Arkadi. Quelques centaines de Crétois assiégés dans le monastère d'Arkadi, choisissent de faire sauter le dépôt de poudre entraînant à leur mort les milliers d'assaillants turcs.

12 avr 1871

Naissance de Ioannis Metaxas à Ithaque, général distingué dans la guerre de libération contre l'Empire ottoman, puis Premier ministre, connu pour avoir opposé le célèbre NON (ΌΧΙ) de la Grèce à l'ultimatum de Mussolini.

9 jan 1876

Décès de Samuel Grindley Howe, dans le Massachusetts, à l'âge de 75 ans. Grand philhellène, il fut surnommé le "Lafayette de la Révolution grecque" pour sa constribution dans le guerre contre les Turcs-ottomans.

2 aoû 1903

Echec du Soulèvement grec en Macédoine contre la Turquie.

19 oct 1912

L'armée grecque s'engage dans une bataille meurtrière, une des plus importantes de la 1e guerre balkanique, contre l'armée turque installée à Giannitsa.

11 nov 1912

L'Assemblée de l'île de Samos, présidée par Themistoklis Sophoulis, déclare son union avec la Grèce.