Histoire

Hymne national grec

Hymne à la Liberté : couverture de l'édition bilingue grec-italien, en 1825

Écrit par Dionysios Solomos en 1823, l'hymne national grec est composé des deux premières strophes de l'Hymne à la Liberté (Ύμνος εις την ελευθερίαν), où le poète exalte la splendeur antique, qui contraste avec la souffrance de l'esclavage.

L'Hymne olympique

Couverture de la première édition de la partition de l'Hymne olympique de Spyros Samaras en 1896

Les vers de l'hymne olympique ont été écrits par le poète grec Costis Palamas et mis en musique par Spyros Samaras. Il fut joué pour la première fois par un orchestre philharmonique grec le 25 mars 1896, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des premiers Jeux Olympiques modernes.

Le Dodécanèse

L'îlot de Kastri au large de l'île de Kos © GNTO

Dodécanèse désigne un ensemble d'îles et d'ilôts dans le Sud-Est de la mer Egée ; avec la capitale Rhodes, elles sont une des principales destinations touristiques de la Grèce.

Traité de Sèvres (1920)

Carte de la répartition de l'Empire ottoman selon les termes du Traité de Sèvres, in G. Chaliand et J.-P. Rageau, Atlas des Européens, Fayard, 1989

Signé sous l'égide de la Société des Nations, le traité de Sèvres consacre le démembrement de l'Empire ottoman et son partage entre les vainqueurs.

Révolte de l’École Polytechnique d'Athènes

Tank de l'armée faisant face à l'entrée de l'Ecole polytechnique

La révolte de l'École polytechnique d'Athènes en novembre 1973 a été le début de la fin de la dictature militaire qui s'était installée en Grèce à la suite du le coup d'État mené six ans auparavant par le colonel Georgios Papadopoulos, le 21 avril 1967. Dès le mois de février 1973 des étudiants s'étaient agitées dans les facultés d'Athènes ; leur révolte s'est terminée dans le sang le 17 novembre de la même année.

Protocole de Londres de 1830

Prince Léopold de Saxe-Cobourg

Le Protocole de Londres signé le 3 février 1830 par les représentants des Grandes Puissances (la Grande-Bretagne, la France et la Russie) est le premier acte international reconnaissant l'indépendance grecque et la fondation d'un nouvel Etat grec, après que les Grecs révoltés eurent autoproclamé leur indépendence le 25 mars 1821.