Chanson grecque pour anniversaire

Catégorie: 

La fête de l’anniversaire ne faisait pas partie des fêtes les plus populaires en Grèce, éclipsée qu’elle était par la fête du nom [du saint], jusqu’à ce que l’urbanisation de la vie amène l’alignement conséquent à la culture bourgeoise. Et puis, à force d’en voir et d’entendre  à la radio/télévision des chansons d’anniversaire, les petits en demandent la leur ! Difficile de la leur refuser. Voici donc la plus connue "Nα ζήσεις... και χρόνια πολλά...". Il semblerait que cette chanson ait été composée pour l’émission  « Η ώρα του παιδιού / I ora tou paidiou / L’heure des enfants », diffusée de 1944 à 1966 sur les ondes d'YENED, la radio de l’armée grecque, sans que cela soit corroboré par d’autres sources que le témoignage d’une ancienne collaboratrice de l’émission.

Texte en grec Translittération Traduction en français
Chanson pour aniversaire grec

Nα ζήσεις [όνομα]1 και χρόνια πολλά
Μεγάλος2 να γίνεις με άσπρα μαλιά
Παντού να σκορπίζεις της γνώσης3 το φώς 
Και όλοι να λένε: να ένας σοφός!

Na zíseis [nom] kai chrónia pollá4
Megálos na gíneis me áspra maliá
Pantoú na skorpízeis tis gnóssis to phós,
Kai óloi na léne: na énas sophós!

Que tu vives [nom] des nombreuses années
Que tu deviennes grand avec des cheveux blancs
Pour que partout tu épandes la lumière du savoir
Et que tous disent : voici un sage !

Bien entendu, la chanson et surtout la coupe de l’inévitable gâteau d’anniversaire - en général une tarte avec beaucoup de crème chantilly - sont accompagnés d'un exclamatif « Να ζήσεις!/ Na ziseis!/ Que tu vives ! », sous-entendu des nombreuses années, ou plus explicitement « Να τα εκατοστήσεις!/ Na ta ekatostiseis! / Centenaire !». A l'arrivée dans une fête d'anniversaire on se contentera d'un plus sobre « Χρόνια Πολλά/ Hronia Polla/ Années nombreuses », vœu classique que les Grecs s'échangent à toute occasion, tandis que pour des vœux à distance notre préférence ira aux « Καλά γεννέθλια/ Kala gennethlia/ Bon anniversaire » ou encore « Χαρούμενα γεννέθλια/ Haroumena gennethlia / Joyeux anniversaire » accompagné de « Να τα εκατοστήσεις!/ Na ta ekatostiseis! / (que tu deviennes) Centenaire !».

  • 1. Remplacer avec le nom de la personne à l’honneur.
  • 2. Accorder au genre de la personne fêtée: "μεγάλος > megálos" pour un homme/garçon, "μεγάλη > megáli" pour une femme/fille.
  • 3. Une variante de ce vers « παντού να σκορπίζεις της νιότης το φως / Pour que partout tu épandes la lumière de la jeunesse » donne régulièrement lieu en Grèce à des querelles byzantines sur le complement correct du « φως / lumière ». La cohérence avec le vers suivant qui parle de sagesse voudrait qu’on privilégie « gnossi /savoir » à la place de « nioti », mais le contexte « anniversaire » plaide pour « nioti / jeunesse ». Si ça vous arrange, coupez la poire en deux et tant que le sujet est jeune, préférez « nioti » et si le sujet s’approche de l’âge de la sagesse ( ?) donnez-lui du  « gnossi ».
  • 4. Les accents indiquent l’accent tonique grec, c’est-à-dire la syllabe accentuée.
Total de votes : 0

Articles similaires