Anthologies

Stala / Goutte, paroles Monika

Monika

Tu veux, mais tu ne sais pas si tu le veux
Tu tortures mon cœur comme un lourd talisman étranger
Mais, là-haut...

Ithaque, poème de Cavafy, traduction de M. Yourcenar

Contrairement à l’Odyssée d’Homère, où l’Ithaque est la destinée tant désirée d’Ulysse, dans son Ithaque Cavafy incite le lecteur à prendre le temps de flâner dans son voyage, de s’enrichir de ses expériences avant de rentrer à l’île.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Prigkipesa, paroles Sokratis Malamas

Je veux une chose, j'en fais une autre
mais comment te le dire ?
Je pensais, le temps passant,
je finirai...

Léthé, poème de Lorentzos Mavilis

Léthé est un des 58 sonnets, caractéristique de l’écriture de Mavilis : il vante la fortune des morts qui peuvent oublier leur vie sur terre, alors que les vivants – qui voudraient bien oublier certaines amertumes de la vie – n’y arrivent pas.

Spleen : Je suis comme le roi d'un pays pluvieux, de Charles Baudelaire

Rodin, « La porte de l'enfer », 1880 © Musée Rodin, Paris

Ecrit en 1857, « Je suis comme le roi d’un pays pluvieux » est le troisième des quatre poèmes du recueil « Les fleurs du mal » portant le titre « Spleen », mot anglais qui veut dire rate en français, siège de la mélancolie et du désespoir ; maux dont Baudelaire en souffrit toute sa vie.

Pages