Grèce: manifestations et incidents en mémoire d'un lycéen tué par un policier

Manifestation à Athènes pour le dixième anniversaire de la mort d'un lycéen de 15 ans tué par un policier, le 6 décembre 2018

Manifestation à Athènes pour le dixième anniversaire de la mort d'un lycéen de 15 ans tué par un policier, le 6 décembre 2018

Athènes - Manifestations et incidents ont marqué en Grèce le dixième anniversaire de la mort d'un lycéen, tué à l'âge de 15 ans par un policier, une bavure qui avait alors soulevé la jeunesse grecque pendant des semaines.

Au total plus de 4.000 personnes, selon la police, ont manifesté à Athènes et Thessalonique (nord) en mémoire d'Alexis Grigoropoulos, tué par balle par un policier le 6 décembre 2008.  

Au début de l'après-midi un rassemblement à Athènes, de 800 personnes selon la police, a été émaillé par de brèves échauffourées : un groupe d'une centaine de jeunes a lancé des pierres et divers projectiles contre les forces de l'ordre, qui ont riposté en lançant des gaz lacrymogènes. 

Un rassemblement similaire jeudi après-midi sans d'incidents majeurs, d'environ 2.000 personnes, a eu lieu à Thessalonique. 

A Athènes en début de soirée environ 1.700 sympathisants des partis et groupes de l'extrême gauche ont manifesté dans le centre-ville, dans le calme. 

Mais des groupes de jeunes cagoulés ont provoqué dans la soirée des incidents dans le...

Ajouter un commentaire