Frégates : imbroglio abracadabrantesque entre la France et la Grèce

La location de frégates française à la marine grecque est discutée de longue date, a rappelé le ministre adjoint de la Défense grec, Fotis Kouvelis. (Crédits : DCNS)

La location de frégates française à la marine grecque est discutée de longue date, a rappelé le ministre adjoint de la Défense grec, Fotis Kouvelis. (Crédits : DCNS)

Incompréhensions entre la France et la Grèce. De quoi parle-t-on ? La Grèce annonce qu'elle va louer cet été pour cinq ans deux frégates à la France, a assuré vendredi le ministère de la Défense grec. Il s'appuie sur un échange téléphonique entre le Premier ministre Alexis Tsipras et le président français Emmanuel Macron. "La France nous a donné deux frégates en leasing", a assuré le ministre adjoint de la Défense grec, Fotis Kouvelis, soulignant que cet accord avait été finalisé au cours de l'entretien téléphonique.

Surprise à l'Hôtel de Brienne. Son homologue la ministre française des Armées Florence Parly a affirmé que l'opération n'était "pas d'actualité (...) même si bien sûr nous sommes à la disposition de nos amis grecs pour continuer à travailler de manière encore plus étroite". Au sein de l'Etat français, on précise que la France n'a pris aucun engagement  de leasing. D'autant que la Marine nationale n'a semble-t-il pas la capacité de prêter deux frégates à la Grèce. La Marine avait par ailleurs affiché un objectif de dix-huit frégates de premier rang, elle n'en a eu que quinze.

"Durant la prochaine décennie,...

Ajouter un commentaire

Articles similaires