La Grèce a enfin renoué avec la croissance en 2017

Après sept ans de mise sous perfusion, le pays doit retrouver son autonomie financière en 2018.

C'est officiel. La Grèce a retrouvé le chemin de la croissance, l'an dernier, avec une progression de 1,4 % et quatre trimestres consécutifs en hausse. C'est une première depuis l'éclatement de la crise de la dette en 2010. Depuis 2007, le pays a perdu un quart de son PIB, enchaînant neuf ans de récession ou de croissance nulle. Selon cette première estimation des statistiques grecques (Elstat), le PIB s'est élevé en 2017 à 187,1 milliards d'euros.

Toutefois, la progression de 1,4 % en 2017 est moins élevée que celle de 1,6 % prévue par la Commission européenne cet automne et de 1,8 % anticipée par Athènes dans son budget 2018, adopté en décembre dernier. En début d'année dernière, Bruxelles tablait jusqu'à 2,7 %. Pour cette année, où Athènes doit retrouver son autonomie financière après sept ans de mise sous perfusion de prêts européens et du FMI, la Grèce, comme la Commission, anticipe 2,5 % de croissance.

Plus de 20 % de chômeurs

Le problème reste le fardeau de la dette (179 % du PIB) et une situation sociale difficile avec un chômage, le plus élevé...

Ajouter un commentaire