Nom de la Macédoine: Athènes souhaite un nom "intraduisible"

Des opposants au maintien du mot "Macédoine" dans le futur nom du pays brandissent des drapeaux de la Grèce, devant la statue d'Alexandre le Grand, le 21 janvier 2018 lors d'une manifestation à Thessalonique

Des opposants au maintien du mot "Macédoine" dans le futur nom du pays brandissent des drapeaux de la Grèce, devant la statue d'Alexandre le Grand, le 21 janvier 2018 lors d'une manifestation à Thessalonique

Athènes - La Grèce souhaite un nom en slavo-macédonien qui soit "intraduisible" pour désigner la Macédoine, dont la future appellation fait l'objet de négociations entre les deux pays sous l'égide de l'Onu, a annoncé mardi le ministre grec des Affaires étrangères.

"La première chose à discuter c'est un nom dans la ou les langues du pays voisin qui ne soit pas traduisible dans une autre langue", a indiqué Nikos Kotzias lors d'un entretien à la télévision publique grecque Ert dans la nuit de lundi à mardi. Les langues utilisées en Macédoine sont le slavo-macédonien et l'albanais. 

Le médiateur des Nations unies, Matthew Nimetz, qui doit s'entretenir mardi après-midi à Athènes de cette question avec le ministre grec, avait déjà proposé la semaine dernière quatre noms en slavo-macédonien, dont "Republika Nova Makedonija" (Nouvelle Macédoine). 

La Grèce va élaborer "un accord en février" avec ses propositions sur le nom pour servir de base aux discussions, a ajouté le ministre. 

La Grèce est en faveur d'un règlement du...

Ajouter un commentaire