Chypre: plus de 40 ans de division et de négociations

La République de Chypre, dont l'autorité ne s'exerce que dans les deux-tiers sud de l'île méditerranéenne divisée depuis 1974, soit la partie habitée par les Chypriotes grecs, élit son président dimanche.

Le tiers nord du territoire, où est installée la communauté chypriote turque, est géré par une entité non reconnue par la communauté internationale et seulement par Ankara.

La division de la petite île, ancienne colonie britannique, perdure depuis 1974, quand des troupes turques ont envahi le tiers nord de l'île en réponse à un coup d'Etat à Nicosie.

Indépendance et conflit

Le 16 août 1960, Chypre obtient son indépendance du Royaume-Uni. Une nouvelle constitution cherche à maintenir un équilibre entre les principales communautés de l'île.

Dans un traité, la Grande-Bretagne, la Grèce et la Turquie se donnent le droit d'intervenir si Chypre cherche à rejoindre un autre pays. A l'époque, des Chypriotes-grecs souhaitent un rattachement à la Grèce.

Fin 1963, des violences éclatent entre les communautés chypriotes grecque et turque. En 1964, une force de maintien de la paix de l'ONU pour Chypre (UNFICYP) est créée.

Entre 1963 et...

Ajouter un commentaire

Articles similaires