Kosovo/trafic d'organes: un Israélien arrêté à Chypre

Un policier chypriote, le 28 mai 2015 à Larnaca

Un policier chypriote, le 28 mai 2015 à Larnaca

Pristina - Un ressortissant israélien soupçonné d'avoir été au Kosovo le cerveau d'un réseau international de trafic d'organes a été arrêté à Chypre, à la demande de Pristina, a-t-on appris samedi de source policière kosovare.

"Le suspect dont les initiales sont M.H. a été arrêté il y a quelques jours à Chypre (..) sur la base d'un mandat d'arrêt international", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police kosovare, Baki Kelani. 

Selon la presse locale, il s'agit de Moshé Harel, recherché depuis 2010 par le Kosovo et inculpé également en 2015 à Tel-Aviv, avec six autres Israéliens pour leur appartenance présumée à un réseau international de trafic d'organes et de greffes illégales au Kosovo, en Azerbaïdjan, au Sri Lanka et en Turquie. 

En 2013, un tribunal européen au Kosovo avait condamné cinq médecins kosovars à des peines allant jusqu'à huit ans de prison pour trafic d'organes au Kosovo, une affaire remontant à 2008 et dont les ramifications se sont étendues à travers l'Europe, l'Amérique du Nord et jusqu'au Proche-Orient. 

La Cour...

Ajouter un commentaire

Articles similaires