Derrière l’embellie officielle, c’est encore la galère pour les Grecs

Les chiffres officiels de l'économie grecque se redressent. Mais la population n'en ressort pas gagnante pour l'instant.

La Grèce va mieux. Tout le monde le dit, la preuve, le Premier ministre Alexis Tsipras a annoncé la semaine dernière des mesures de soutien social de 1,4 milliard d'euros au vu des performances budgétaires de 2017. Le chômage est passé de presque 29 % à 21,5 %, le contrôle de capitaux se relâche. Mieux, la sortie de l'austérité est annoncée pour l'été 2018. Au quotidien, des magasins commencent à s'ouvrir un peu partout.

(...)

Ajouter un commentaire

Articles similaires